10 minutes d'un promeneur
Accueil du site > Collection > 2011 > La mécanique du coeur

La mécanique du coeur

"Lorsque j’avais six ans j’ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la forêt vierge qui s’appelait histoires vécues" (extrait du livre le Petit Prince).

A la lecture de cette phrase, l’auteur imagine un nouveau concept : il demande à une tiers personne de choisir un livre et d’en extraire 12 phrases avec le numéro de page afférent qu’elle remet à l’auteur. Chaque numéro de pages sélectionné est transformé en minutes par l’artiste. De son côté, il effectue un itinéraire libre à travers la campagne louvignéenne (35). Au bout de 11 minutes de marche, la sonnerie de son téléphone sonne, l’auteur s’arrête et photographie. Puis il repars, stop de nouveau à la 16ème minutes et enregistre une trace de l’expérience, et ainsi de suite jusqu’au 12ème arrêt.

Décembre 2011, REZO, Louvigné du Désert (35)


Extraits du livre La Mécanique du coeur de Mathias Malzieu

Page 11 : Les fontaines se changent une à une en bouquet de glace

P16 : C’est l’heure de vérité

P28 : Mon coeur accélère encore, j’ai du mal à reprendre mon souffle

P29 : Imperceptiblement je me laisse tomber amoureux

P40 : Quand les adultes s’en mêlent un nouveau seuil de laideur est toujours franchi

P42 : Le jaune d’oeuf coule sur mes joues, comme si mes rêves s’évacuaient par les canaux lacrymaux

P43 : Mes souvenirs s’effacent peu à peu sous le poids du temps

P55 : Mon corps et mon coeur s’emballent et cette fois il ne s’agit pas d’amour

P72 : Je dois faire la queue comme tout le monde alors que je ne demande pas d’autographe, seulement la lune.

P74 : Elle fait une moue de poupée boudeuse

P87 : Tout simplement, si simplement

P94 : Blocage temporel, suivi d’un cours de langue pas étrangère

info portfolio

P11 : Les fontaines se changent une à une en bouquet de glace P16 : C'est l'heure de vérité P28 : Mon coeur accélère encore, j'ai du mal à reprendre mon souffle P29 : Imperceptiblement je me laisse tomber amoureux P40 : Quand les adultes s'en mêlent un nouveau seuil de laideur est toujours (...) P42 : Le jaune d'oeuf coule sur mes joues, comme si mes rêves s'évacuaient (...) P43 : Mes souvenirs s'effacent peu à peu sous le poids du temps P55 : Mon corps et mon coeur s'emballent et cette fois il ne s'agit pas (...) P72 : Je dois faire la queue comme tout le monde alors que je ne demande (...) P74 : Elle fait une moue de poupée boudeuse P87 : Tout simplement, si simplement P94 : Blocage temporel, suivi d'un cours de langue pas étrangère Modifier (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette